84 views
# Ressources scientifiques pour le thème 2 : * **Non, les forêts et l’océan (le phytoplancton) ne sont pas les « poumons de la Terre » !** En moins de 40 minutes, Pierre Thomas présente dans une Webconférence les cycles imbriqués du carbone et de l’oxygène, les processus de photosynthèse et de respiration et la notion d’équilibre permettant de se confronter à quelques « âneries » trop classiques avec des forêts ou planctons décrits comme « poumons de la Terre ». Après avoir rappelé les vrais enjeux de la préservation d’écosystèmes même s’ils ne sont pas des « poumons » à l’aide, entre autres, de l’introduction de la notion de stock, le conférencier revient sur l’origine du stock actuel de dioxygène atmosphérique, avant de conclure sur le nécessaire développement de la culture scientifique d’un certain nombre de dirigeants et sur les actions à mener à court et plus long terme pour limiter l’augmentation de la teneur atmosphérique en dioxyde de carbone (et donc limiter, stopper le changement climatique en cours). Une Webconférence à voir sur[ Planet Terre](https://planet-terre.ens-lyon.fr/ressource/oxygene-foret-atmosphere.xml) ![](https://planet-terre.ens-lyon.fr/planetterre/objets/Images/oxygene-foret-atmosphere/diaporama.jpg) * **Âge et vitesse de formation des sols, une étude pas si facile...** Un article de Denis Baize à lire sur [Planet Terre](https://planet-terre.ens-lyon.fr/ressource/age-sols.xml). ![](https://planet-terre.ens-lyon.fr/planetterre/objets/Images/age-sols/alluvions-Crozes-br.jpg =200x) * **Les enveloppes terrestres externes et leurs relations avec la biosphère au Protérozoïque** Un article de Grégoire Galès à voir sur [Planet Terre](https://planet-terre.ens-lyon.fr/ressource/oxygene-vie-Proterozoique.xml) * **Les premiers thylakoïdes datent d’au moins 1,75 milliards d’années.** Une récente étude belge révèle la présence de thylakoïdes dans des fossiles datant de 1,75 milliard d’années. Cette découverte démontre le potentiel de la microscopie électronique pour reconstituer les ultrastructures fossiles et pourrait contribuer à permettre de mieux comprendre l’évolution de la concentration en dioxygène sur notre planète. [Un article de Planet Vie](https://planet-vie.ens.fr/thematiques/evolution/histoire-de-l-evolution/les-premiers-thylakoides-datent-d-au-moins-175) ![](https://planet-vie.ens.fr/sites/default/files/2024-02/Fossiles%20de%20Navifusa%20majensis.png) * **Les chèvres et les moutons peuvent raisonner par inférence** : La domestication des chèvres et des moutons, il y a environ 10 000 ans, pourrait avoir diminué les capacités cognitives de ces animaux. Une étude récente, conduite dans un parc animalier où les deux espèces vivent ensemble, a permis de montrer que les moutons tout comme les chèvres étaient capables de résoudre une tâche de raisonnement par inférence, contrairement à ce qui avait été mis en évidence quelques années plus tôt. [Un article de planet Vie](https://planet-vie.ens.fr/thematiques/ecologie/ethologie/les-chevres-et-les-moutons-peuvent-raisonner-par-inference) ![](https://planet-vie.ens.fr/sites/default/files/styles/widget_push/public/pages/mig/Moutons_CC0_André%20Chivinski_Pxhere.jpg?itok=I2eZEma5) * **La crise Crétacé-Paléogène, crise du plancton calcaire : l’exemple des foraminifères planctoniques.** Célèbre pour ses conséquences sur les dinosaures non aviaires, la crise Crétacé-Paléogène, il y a 66 millions d'années, a très fortement affecté le plancton. Très diversifiés au Crétacé supérieur, les foraminifères planctoniques vont brutalement se raréfier à la base du Paléogène. Les modalités de traversée de la crise par ce groupe font toujours débat. [Un article de Planet Vie](https://planet-vie.ens.fr/thematiques/evolution/histoire-de-l-evolution/la-crise-cretace-paleogene-crise-du-plancton-calcaire) * **La Coupe de Jaujac** et sa coulée, [un exemple de volcanisme effusif (Ardèche)](https://planet-terre.ens-lyon.fr/ressource/Img792-2023-10-02.xml)![](https://planet-terre.ens-lyon.fr/planetterre/objets/Images/Img792/792-Coupe-Jaujac-16-br.jpg) * **La biodiversité microbienne à l’épreuve de l’action humaine** Les microorganismes composent la majorité de la biodiversité de la planète. Pourtant, de par leur invisibilité, il demeure difficile de quantifier et de caractériser la dynamique de cette biodiversité microbienne. Dans ce contexte, les microbiotes intestinaux humains et les microbiotes des sols agricoles ont été particulièrement étudiés. Dans les deux cas, il a été constaté que les pertes de biodiversité microbienne liées aux perturbations anthropiques sont majeures et non sans conséquences. [A voir ici](https://planet-vie.ens.fr/thematiques/ecologie/biodiversite/la-biodiversite-microbienne-a-l-epreuve-de-l-action-humaine)![](https://planet-vie.ens.fr/sites/default/files/styles/meta/public/2023-10/Bactéries%20fécales_Science%20Photo%20Library%2012445288.jpg?h=2ba715cd&itok=CRDBnfJE) * **Le Bushveld,** la principale réserve de platine du monde. [Une article de Pierre Thomas sur Planet Terre](https://planet-terre.ens-lyon.fr/ressource/Img783-2023-05-29.xml)![](https://planet-terre.ens-lyon.fr/planetterre/objets/Images/Img783/783-platine-Bushveld-01-br.jpg) * Un “double monstre” géologique et minier, **le pipe de carbonatite de Palabora** (Afrique du Sud) [Un article de Pierre Thomas sur Planet Terre](https://planet-terre.ens-lyon.fr/ressource/Img784-2023-06-05.xml). ![](https://planet-terre.ens-lyon.fr/planetterre/objets/Images/Img784/784-pipe-carbonatite-Palabora-01-br.jpg) * **Human Impacts Database, la base de données recensant l’impact de l’être humain sur la planète**: Les scientifiques constatent depuis plusieurs décennies l’influence des activités humaines sur notre planète. La base de données Human Impacts Database regroupe des mesures rigoureuses accumulées par les scientifiques du monde entier sur l’empreinte humaine, de notre consommation agricole à la montée des eaux, en passant par notre consommation énergétique ou encore l’évolution de la déforestation. [A lire sur Planet Vie](https://planet-vie.ens.fr/thematiques/ecologie/human-impacts-database-la-base-de-donnees-recensant-l-impact-de-l-etre-humain)